[ailleurslatete]

Accueil / Notes en l’air / Élan de vie

Élan de vie

17867e jour, par JC Sekinger

J’ai beau chercher le contraire, il me semble que toutes les propositions du langage parlé (y compris celles des mathématiques) aient leurs périphrases : « je dîne à 19h » peut devenir « je nourris mon corps − et mon âme − juste avant que le soleil ne se couche » ; ou bien « A= π×r² » peut se dire « l’aire d’un disque est égale au rapport constant du périmètre de ce disque à son diamètre, le tout multiplié par le rayon qui aura été préalablement multiplié par lui même »

Mais, ici encore j’ai beau chercher, une proposition échappe à ce qui semble pourtant une règle : « je t’aime »

Reste, pour en parler, la poésie, qui n’est pas complexe de périphrases mais élan de vie.

, ,