[ailleurslatete]

Accueil / Notes en l’air / Cela regarde calmement

Cela regarde calmement

16507e jour, par JC Sekinger

Avec ses plus ou moins grandes folies, une journée peut être difficile à vivre : il est tiré ici et là, pressé derrière son propre front.

(Il n’est peut-être pas ordinaire d’être aussi fou qu’il l’est.)

Lorsqu’un coup trop violent l’atteint par surprise, les hurlements des choses l’aspirent par ses propres oreilles.

Beaucoup plus tard, il est seul. Il s’assoit et regarde.

Plus exactement, mais c’est difficile d’être exact en parlant de son propre regard : Cela regarde calmement et il se calme enfin (plus de front ni d’oreilles).