[ailleurslatete]

Accueil / Purgatoire / Il était fatigué

Il était fatigué

17859e jour, par JC Sekinger

Certains soirs, un de ses enfants pleure de sommeil devant son assiette.

Alors, lui le père, donne a son enfant le nid de ses bras et de sa chaleur. Il l’emmène dormir doucement et éteint la lumière. L’enfant dort maintenant.

Mais certains soirs, il lui semble, à lui le père, avoir tout le poids de sa vie sur la tête − tout a sans doute commencé le matin par une infime variation de la lumière ou un bruit étouffé − cela lui serre la gorge et il n’arrive pas à pleurer.

Il se trouve alors isolé, sans soutien ni protection, sans douceur ni chaleur, avec les yeux qui brûlent.

C’est enfin la lassitude osseuse et froide qui l’emmène se coucher et éteint la lumière. Il était fatigué.

, , , , ,