[ailleurslatete]

Accueil / Histoires / Z

Z

17544e jour, par JC Sekinger

Après X et Y, deux inconnus ou deux axes, il y a Z. C’est ainsi qu’il se nomme lui-même : à la fois inconnu et axe d’une dimension inconcevable par les habitants de Flatland.

Z a trouvé, en sortant de la douche, que « rien » et « tout » se superposent. Il dira désormais, et pensera depuis le tissage vaporeux de son identité, « capacité » — il n’existe en effet rien, se dit Z, qui ne soit également tout.

Z cherche un cadre. Le corps est bien le cadre de son âme et la vie, celui de son corps. La nuit est bien le cadre des étoiles, le lit, celui de l’amour, du sommeil, de la mort et des rivières. Z cherche un cadre a sa pensée : assez étroit pour ne rien perdre, et assez grand pour tout ranger : Z veut une capacité.