[ailleurslatete]

Accueil / Sans tête / Sans éclat

Sans éclat

15664e jour, par JC Sekinger

Je ne suis même pas certain de la signification de cette aventure (voir l’article précédent). Je peux penser la disparition de la tête comme une ouverture (au sens musical du terme aussi) et celle du corps comme la « symphonie » qu’elle annoncerait mais j’ai un peu peur de ces évènements si soudains, inattendus et inimaginables ! J’avais lu ou entendu les mots « Vide », « Espace », « Capacité » mais je ne m’étais jamais attendu à cette élision totale ! complétude dirait-on mais, désolé, c’est d’abord une disparition pour moi, terriblement fascinante : celle de l’abri de mon corps...

, , ,