[ailleurslatete]

Accueil / Notes en l’air / Quand l’âme est arrivée en haut

Quand l’âme est arrivée en haut

17612e jour, par JC Sekinger

Il faut être assez immobile pour que se déposent des mots dans le jardin du fond de soi : Quand l’âme n’est plus éparpillée, les phrases s’agglomèrent.

Ce limon est aussi de nuages.

Les spirales d’air tremblent et montent des champs les plus clairs, s’épuisent et roulent aux dernières voûtes du ciel : Quand l’âme est arrivée en haut, s’écrivent les nuages des mots

, ,