[ailleurslatete]

Accueil / Notes en l’air / Dans ta tempête, je voyage

Dans ta tempête, je voyage

15441e jour, par JC Sekinger

C’est inévitable de penser ou de dire un jour « il y a plein de choses que je n’aime pas chez toi » ou même, dans un cri, « que je déteste chez toi ».

Mais qu’est-ce que ça à voir avec l’amour ?

Il y a « ce que j’aime chez toi » et « ce que je déteste chez toi », en toi ce pays familier et, en toi, ce pays étrange et noir.

A ma petite lumière, je l’explore et dans ta tempête, je voyage.

,