[ailleurslatete]

Accueil / Notes en l’air / Fusion et exil

Fusion et exil

17016e jour, par JC Sekinger

Le matin

J’avais remarqué ce sentiment-sans-nom que j’éprouvais un jour en sentant une fleur. J’éprouve ce sentiment au contact de n’importe quel « objet » auquel je ne puis accorder d’autre qualité que celle de beauté : dans ce sentiment, bonheur et douleur indiscernables et non simplement mêlés — un sentiment unique qui ne serait ni l’un ni l’autre tout en étant les deux. Bonheur de la fusion, douleur de l’exil.

« Le soir »