[ailleurslatete]

Accueil / Purgatoire / Les éclats

Les éclats

15779e jour, par JC Sekinger

Quand nous reconnaissons quelqu’un, dans la rue par exemple, ce n’est pas la conséquence d’une analyse, d’un long inventaire linéaire et sinueux, d’une agglomération de détails... c’est par une synthèse fulgurante qui fait coïncider, en un éclair, le souvenir et la présence d’un ensemble complexe ! c’est lui ! c’est elle ! C’est quasiment instantané.

Mais si vous n’avez de quelqu’un que des images morcelées, des éclats, comment les assembler ?

Il se forme, alors que vous dormez, une effluve, une presqu’indistincte précipitation de brume. Pendant des mois, les éclats se déplacent et s’assemblent, et... bientôt vous rêverez.

,