[ailleurslatete]

Accueil / Notes en l’air / Porte noire, lumière mince

Porte noire, lumière mince

17012e jour, par JC Sekinger

Il veut passer sous la porte noire. Y parviendra-t-il ? Il devra sacrifier son corps.

Regard vide, mains perdues, le corps reste assis, en arrière, tandis que l’âme s’engouffre et disparaît dans la lumière mince.

Il arrive parfois, tandis que le corps est sans âme, que la lumière s’éteigne ; bleuissant sur sa chaise, le corps pleure alors (sous la porte ne passe aucune sécrétion).

,