[ailleurslatete]

Accueil / Notes en l’air / C’est ainsi qu’il m’a trouvé

C’est ainsi qu’il m’a trouvé

17026e jour, par JC Sekinger

J’ai mis ma tête presque sous les draps. Avec mes bras repliés, j’ai fait un vide devant elle, comme on doit le faire sous les avalanches. Étreints, l’air et l’ombre. J’ai attendu, sans bouger, que le sommeil me trouve, et c’est ainsi qu’il m’a trouvé.

,