[ailleurslatete]

Accueil / Purgatoire / Mouvement et Immobilité

Mouvement et Immobilité

15726e jour, par JC Sekinger

« Je n’ai pas demandé à naître ! »

Le problème n’est pas d’avoir, un jour ou l’autre, crié cette évidence mais de n’avoir jamais été démenti.

Bien sûr, nous n’avions « rien demandé » mais était-il possible de naître conformément à une volonté que nous aurions exprimé ? Qui a donc motivé la joute amoureuse de nos parents sinon le Mouvement de leur Nature ? Et celle des parents de nos parents ? Ce même Mouvement (dont le déploiement ne serait d’ailleurs possible que si une Immobilité lui était opposée). Mouvement des rivières et des galaxies, des lettres d’amour et du pinceau sur la palette... J’ai vu naître notre enfant : tout en elle se débattait et voulait naître ! Je ne sais pas comment fut donnée la première impulsion de ce Mouvement, ni même s’il y en eu jamais de première, mais je vois bien comment elle se propage, faisant naître les formes de ses écumes lumineuses et les dissolvant dans son sillage ombreux, Mouvement immanent, incessant, muet et sourd, tendant un être, un instant, dans l’accueillante Immobilité.