[ailleurslatete]

Accueil / Histoires / La face

La face

17564e jour, par JC Sekinger

La face, « réglée et non-orientable », de l’Anneau de Möbius, possède une particularité que ne possédera jamais une des deux faces d’une chose. Cette dernière étant incomplète et identifiable, on peut dire que la face de l’Anneau de Möbius est, au contraire, complète et non-identifiable. « Complète » parce qu’elle rassemble en une moirure merveilleuse, un indécidable chatoiement, des choses aussi contraires que face visible et cachée. On peut dire aussi, simplement, qu’elle est inqualifiable à cause même de sa complétude (Un corollaire serait que les objets ne sont identifiables que parce qu’ils sont incomplets ?) « je m’éloigne » se dit Z qui se sentait partir dans le blanc de la page.

La particularité de cette face de l’Anneau de Möbius, c’est de n’exister qu’à la surface d’elle-même. Tout comme cette autre face unique qu’on appelle aussi « visage » et qui vue de l’intérieur reste invisible. « Il faut dormir maintenant » se dit Z très fatigué. Il se déchaussa et monta se coucher.