[ailleurslatete]

Accueil / Histoires / Z ne comprend rien

Z ne comprend rien

17542e jour, par JC Sekinger

Celui qui peut dire de lui-même — appelons-le Z — qu’il n’est jamais compris, soit :

  1. il ne s’explique pas comme son interlocuteur le voudrait (mais quand Z demande s’il a été compris, son interlocuteur lui répond, agacé  : "faudrait pas me prendre pour un imbécile")
  2. il ne réalise pas qu’il est compris (si Z demande des éclaircissement, son interlocuteur lui répond, agacé  : « décidément, tu ne comprends rien »)
  3. pour son interlocuteur et lui, « comprendre » n’a pas la même signification (pour Z, comprendre, c’est comprendre toutes les implications d’un problème — ce que dit bien l’étymologie, mais pour son interlocuteur, ne rien comprendre d’autre que le problème suffit — rien de ses causes ou de ses conséquences).
  4. son interlocuteur semble avoir compris que lui, Z, ne comprendrait jamais rien à rien (et vivrait définitivement dans un monde de Bisounours®).