[ailleurslatete]

Accueil / Sans tête / Hasard et puits

Hasard et puits

16520e jour, par JC Sekinger

j’appelle hasard ce double-regard :
regard sans fond, sans bord ni raison
(ni chemin, ni maison)

je l’appelle puits aussi et voyez où je suis :
sous l’eau et en même temps, en haut
(ni tombe, ni berceau)

, ,