[ailleurslatete]

Accueil / Notes en l’air / Comme un embrasement

Comme un embrasement

17041e jour, par JC Sekinger

En cherchant à penser la surface entre deux fruits, serrés l’un contre l’autre, kakis lourds et doux (dans le creux d’une assiette), je n’ai rien trouvé d’autre que de la musique — sa bouche était sucrée, et elle était dorée comme un embrasement.

, ,