[ailleurslatete]

Accueil / Notes en l’air / Comme on le dit des vagues

Comme on le dit des vagues

18450e jour, par JC Sekinger

J’ai décidé, obscurément et vaguement, que je devais écrire aussi pour un certain pouvoir des mots, celui qu’ils ont d’affleurer, de s’élever puis de s’évanouir : On ne pourrait oublier ce qui bout encore dans le sang et qui ne serait pas venu à la mémoire, mourir (comme on le dit des vagues).

, ,