[ailleurslatete]

Accueil / Notes en l’air / Je me penche en silence

Je me penche en silence

19724e jour, par JC Sekinger

Je ne regrette pas le passé, j’en ai besoin : comme un arbre a besoin de terre et de racines. Peut-être même les aime-t-il : par elles il est nourri (et par ses rêves foliacés, bien sûr, et tous les météores in fine) puisqu’à elles il est attaché — soumission librement consentie qui lui permet d’exister. C’est ainsi que parfois je me penche en silence : c’est pour plonger plus haut mon regard dans le ciel.