[ailleurslatete]

Accueil / Purgatoire / Extrait du journal d’un pas-grand-chose

Extrait du journal d’un pas-grand-chose

17533e jour, par JC Sekinger

2 mai

Les chemins de mon enfance étaient blancs, ceux-là sont noirs (ouvrent une inquiétude sous les pas), et sur leur nuit tombe une neige douce et tiède : chatons gris et tremblants.

6 mai

Fermé les yeux, fermé juste la lumière des choses. Frappé, extirpé par la musique, « ma vie sortait par là », comme si je reculais mais sans bouger, paupières baissées sur les larmes à l’entrée sombre de l’église (à l’entrée d’une forêt sombre et sans nom)

, ,