[ailleurslatete]

Accueil / Purgatoire / Un bon point de chute

Un bon point de chute

16892e jour, par JC Sekinger

Je suis encore tombé tout à l’heure. Je me suis fait mal un peu partout. Je tombe à peu près une fois par semaine et ça fait plus ou moins mal selon la hauteur depuis laquelle je chute et la nature de la surface à laquelle je me heurte. À cause de mon handicap, quand je tombe, je ne peux pas réagir et je m’affale sans retenue.

Ça affecte la confiance que j’ai dans mon corps, mais pas seulement : tout à l’heure, c’est en ville que je suis tombé, devant un groom du Grand Hôtel, un groom au costume impeccable. Je suis tombé devant le Grand-Théâtre et une foule de gens se trouvait là, assis au soleil sur les marches ou devisant par groupes, en grappes. Je suis tombé et des élégantes s’arrêtaient devant les vitrines des magasins de luxe de la Rue de l’Intendance. Personne n’a réagi. Personne ne m’a rien demandé. Indifférence ? Inquiétude ?

Y-a-t-il des lieux où il vaut mieux ne pas tomber ? Je cherche un bon point de chute, avec des sourires et des mains fraternelles !

, ,