[ailleurslatete]

Accueil / Notes en l’air / De la douceur

De la douceur

17659e jour, par JC Sekinger

Parler d’amour peut être grave et malentendu aussi ne parlerai-je que de sa petite sœur : la douceur.

La douceur est une nécessité. Dès le premier instant de vie et jusqu’au dernier. La douceur est aussi grande que le soleil qui en est la force première. Les autres douceurs en sont des formes secondes. Douceur émise, douceurs transmises.

Notre étoile, si proche qu’autour d’elle il ne fait jamais nuit, est la reine de la douceur. Le fruit, le sourire, le regard, la main... toutes caresses en sont les ambassadeurs.

Corollaire

On ne vivrait pas sans soleil : on ne peut vivre sans douceur.

corolle