[ailleurslatete]

Accueil / Purgatoire / « Anneau de démariage »

« Anneau de démariage »

17166e jour, par JC Sekinger

C’est l’anniversaire de ma naissance. Il y a quarante-sept ans. Plutôt que ma distante épouse [1] ne soit embarrassée par la coutume qui veut qu’on fête cette journée, je lui avais demandé une « désalliance », un « anneau de démariage » pour remplacer celui que je cherche toujours, comme une dent qui manquerait dans ma bouche, à mon annulaire gauche (et dans lequel était gravé son prénom). Ce matin, elle m’en a offert un ! Merci !

Ça n’est pas seulement un « objet transitionnel » genre nounours qu’on porterait au doigt. C’est d’abord, et je le voulais ainsi, le symbole d’un acquiescement à l’inconnu.

,