[ailleurslatete]

Accueil / Notes en l’air / Une lumineuse façon d’avenir

Une lumineuse façon d’avenir

19393e jour, par JC Sekinger

Ma naissance était à peu près, la 27431e de cette année-là.

Après un demi-siècle d’existence terrestre il est devenu impératif que je compte les jours vécus depuis le premier. Je ne me rappelle plus la raison de cette soudaine évidence (mais c’est noté quelque part) — je me souviens seulement d’un joyeux sursaut hébété qui a duré plusieurs mois.

C’est pour sortir de ce cercle de ma vie, de ce sortilège de mon histoire close sur sa propre merde, que j’ai commencé le décompte des jours qui me séparent de celui de ma naissance. C’est aussi pour en sortir, que je note presque chaque soir quelques mots (parfois désespérés, parfois enthousiastes), un journal — pour ne pas me perdre et savoir revenir, comme un Petit Poucet, comme le fil qu’Ariane amoureuse a donné à Thésée, pour que ma vie reste ouverte comme un livre ouvert, un « livre-brouillard », parce que l’arbre petit est encore dans le grand arbre, et que même dans le noir et vers le bas ses racines grandissent aussi : qu’il y a bien dans l’obscurité de cette origine une lumineuse façon d’avenir.

, ,