[ailleurslatete]

Accueil / Notes en l’air / Kitsch

Kitsch

16357e jour, par JC Sekinger

J’ai déjà dit combien je ne partageais pas certaine goguenardise... je parle bien d’un goût affirmé pour un soi-disant mauvais goût, arboré d’un air entendu par les amateurs de kitsch : pour moi, on ne peut pas aimer sans tendresse et surtout pas avec ironie. Épargnez-moi votre ironie, amère comme la bile ! Aimez entièrement ou n’aimez pas du tout ! (et là aussi, épargnez-moi). Elle existe cette sincérité et nous, qui aimons ou détestons ainsi, ne sommes pas dupes.

,