[ailleurslatete]

Accueil / Sans tête / « il faut que je lave mon visage »

« il faut que je lave mon visage »

16854e jour, par JC Sekinger

Extraits de L’homme qui marche de Christian Bobin.

Il va droit à la porte de l’humain. Il attend que cette porte s’ouvre. La porte de l’humain, c’est le visage. [...] Celui dont je n’accueille plus le visage — et pour l’accueillir, il faut que je lave mon propre visage de toute matière de puissance — celui-là, je le vide de son humanité et je m’en vide moi-même.

, ,