[ailleurslatete]

Accueil / Aperçus / « Notre caractère sacré »

« Notre caractère sacré »

17137e jour, par JC Sekinger

« Si nous avons été ainsi désacralisés — et qui ne l’a pas été ?—, le remède viendra de la prudence et de la dévotion que nous montrerons à retrouver notre caractère sacré et à faire à nouveau un temple de notre esprit. Nous devrions traiter notre esprit, autrement dit nous-mêmes, comme un enfant innocent et ingénu dont nous sommes les gardiens, et être attentifs aux objets et aux sujets que nous portons à son attention. Ne lisez pas Le Temps [1]. Lisez l’Éternité. Les conformismes sont à la longue aussi mauvais que les impuretés. Même les faits scientifiques peuvent empoussiérer l’esprit par leur sécheresse, à moins qu’ils ne soient en un sens effacés chaque matin, ou plutôt fécondés par la rosée de la vérité fraîche et vivante. La connaissance ne nous parvient non par fragments, mais par éclairs de lumière provenant des cieux. »

1863, Henry David Thoreau, La vie sans principes


[1The Times