[ailleurslatete]

Accueil / Purgatoire / La femme assise

La femme assise

16423e jour, par JC Sekinger

« Je gifle mon geôlier avec une sorte de baguette. Jusqu’à ce qu’il soit monstrueusement fâché et mette enfin l’extrémité de son fusil dans ma bouche. Voilà enfin la forme de la mort ! Je suis allongé, je sanglote, j’attends, je suis prêt. Longtemps. Qu’attend-t-il ? Une femme est assise à côté de moi. Elle me parle et cela me rassure. »