[ailleurslatete]

Accueil / Notes en l’air / Tout est dans l’obscurité, sauf un détail éclairé

Tout est dans l’obscurité, sauf un détail éclairé

16844e jour, par JC Sekinger

Tout est dans l’obscurité, sauf un détail éclairé.

Il y a quelqu’un debout, on devine sa silhouette, il tient une lampe de poche. Le faisceau est précis et éclaire un enchevêtrement, un petit problème (avec des fils et des boites).

Il réfléchit et il comprend.

En prenant du recul, la zone éclairée s’agrandit et que découvre-il ? Le petit problème était imbriqué parmi cinq autres. Il faut tout repenser. Qu’à cela ne tienne, se dit-il, repensons.

Un peu plus tard, il a tout repensé et compris.

Il recule encore pour embrasser du regard mais le diamètre de la zone éclairée, en s’accroissant, révèle de nouvelles dépendances problématiques. Mince, son dos se courbe un peu... courage, réfléchissons se dit-il encore. Il a désormais assez de lumière pour griffonner d’incompréhensibles schémas qu’il peine même à relire.

Après quelques jours, il a compris.

Dans le noir il titube à reculons, soulagé et épuisé. Devant lui, le disque de problèmes s’étend en découvrant d’autres imbrications et intrications, tracasseries et étrangetés. Son front se plisse infiniment et les mots lui échappent (mais il vit toujours).

, ,