[ailleurslatete]

Accueil / Notes en l’air / Noyade sans asphyxie

Noyade sans asphyxie

17125e jour, par JC Sekinger

Il y a des situations qui me plongent, noyade sans asphyxie, dans la mélancolie. Maintenant je sais pourquoi : certains amis, certains mouvements intimes de petite foule, certains sourires qui ne vous sont pas destinés et ricochent sur vous comme sur un trottoir mouillé, tout cela au moins, éteint votre sourire, emmêle une de vos mains qui se dévore distraitement elle-même, au fond de votre poche.