[ailleurslatete]

Accueil / Purgatoire / Notes d’un cas isolé (il fait si noir)

Notes d’un cas isolé (il fait si noir)

17603e jour, par JC Sekinger

Ta petite histoire de vie s’étrangle dans un puits. Il faudrait te laisser partir dans le sommeil comme si enfin tu n’allais pas en revenir. Elles sont si belles et volatiles, vous vous croisez, vous ne faites que ça, spectrales mais puissantes. Tu n’attires pas leur regard. Il fait si noir.