[ailleurslatete]

Accueil / Sans tête / Myope

Myope

15303e jour, par JC Sekinger

Quand mon index est a dix centimètres de mon nez, j’en vois nette l’extrémité puis le reste est de moins en moins détaillé : mon pouce replié sur les autres doigts est plutôt rose et le brouillard s’épaissit vers le coude... Au-delà c’est l’indécision parfaite : translucide et troublante. Ma mère m’a souvent dit que je ne ne voyais pas plus loin que le bout de mon nez. C’est regrettablement exact et je déplore cette vision rétrécie : Souvent, je ne regarde que mon nombril (bien que flou) alors que voudrais tellement voir plus loin... J’admire qu’on ait la vue perçante de l’aigle et sa hauteur ! Les grandes pensées synthétiques, les épopées, la cosmologie...

Bref, cette fâcheuse myopie a décidemment conditionné ma pensée.


PS : Si on te désigne du doigt, ne regarde pas le doigt !

,