[ailleurslatete]

Accueil / Notes en l’air / Merci José !

Merci José !

15721e jour, par JC Sekinger

Christopher Reeve

Si nous, José ou Martial ou Johann ou moi, sommes handicapés, alors tout le monde l’est car ce qui définit le handicap ce n’est pas le défaut de tel ou tel organe, de telle ou telle aptitude ! Le handicap se définit par l’impossibilité de franchir tel ou tel obstacle ! (merci cher José de m’avoir, si calmement, montré cette évidence). Je ne détaillerai pas cette réflexion et j’espère ("vainement" ajouterait-il peut-être) que vous le ferez vous-même, que vous aurez le courage de le faire... allez, quelques pistes : considérez tel ou tel obstacle que vous rencontrez, telle ou telle difficulté que vous avez à surmonter, que faites-vous ?

On est handicapé à partir d’un certain seuil d’incapacité mais comment est-t’il défini ? Sur quels critères ? Quels sont les obstacles dont l’impossibilité de franchissement est déterminante ? Une bordure de trottoir le serait-elle plus que le regard de certains ?

José, Martial, Johann ou moi franchissons surement des obstacles que des « valides » ne savent pas dépasser...

Merci José.