[ailleurslatete]

Accueil / Aperçus / Jardin

Jardin

15703e jour, par JC Sekinger

Albrecht DürerTournesols que les mésanges feront pencher en automne. Bleuets qui se balancent, Lilas qui défleurit, Figuier (j’avais trouvé une branche dans une benne, rue Belle-Étoile), Chèvrefeuille à un angle de l’abri, Clématites (au pied du Micocoulier), Nigelles (fleurs pâles et graines délicieuses) et le grand, vieux tilleul ! Haie de Prunellier, Laurier et Polygala (il fait sombre par là), jeune Rosier, Prêle et Papyrus, larges Acanthes !
et j’en passe...

Celles que je n’aime pas (je ne leur connais pas d’histoire et/ou elles n’ont pas de parfum et/ou (ça c’est pire encore) on en voit sur certains rond-points (!)

Celles dont j’ai oublié le nom (je le regrette, je voudrais tellement leur parler)

Celles du petit potager (on ne parle pas la bouche pleine)

Et celles, enfin, qui sont d’une merveilleuse banalité, ces plantes communes et modestes, aux fleurs petites et discrètes, celles que peignit Dürer et dont les enfants font toujours de simples bouquets pour leur maman.