[ailleurslatete]

Accueil / Histoires / Il va vers le fleuve, le ciel est très bleu...

Il va vers le fleuve, le ciel est très bleu...

19377e jour, par JC Sekinger

Il va vers le fleuve, le ciel est très bleu — ce bleu est d’une profondeur ! se dit-il et il pense aussitôt à l’obscurité de l’espace, au ténébreux voyage de la lumière — qui ne se voit que lorsqu’elle se pose. Il passe près de la fontaine dont les six jets d’eau jaillissent vers le haut depuis les sommets d’un hexagone — je n’en aurais mis que quatre et les aurais fait partir vers les points cardinaux, songe-t-il encore, et il se prend à rêver de fontaines ornées de nuages et de feuilles, d’insectes et de lunes... mais lorsqu’il la dépasse, il y a toujours une chose à laquelle il pense : la distribution aléatoire des gouttes d’eau autour de chaque jet et sa représentation dans un repère tridimensionnel : points sphériques et cristallins en un si grand nombre de courbes de Gauss.

,