[ailleurslatete]

Accueil / Notes en l’air / Il s’arrêta

Il s’arrêta

16998e jour, par JC Sekinger

Il s’arrêta. Quelqu’un grommela derrière lui et le dépassa, obligé de descendre du trottoir étroit.

Un souvenir lui revenait soudain. Il avait quinze ou seize ans lors de sa première relation sexuelle : très décevante, étouffante et confuse ; il ne savait pas quoi faire, ni même s’il y avait quelque chose à faire, tout cela était sombre et vaguement douloureux ; il lui semblait aussi que cette gentille fille dont il ne voyait plus rien, savait et attendait quelque chose que lui, âme troublée, ignorait complètement.

Cette obscure réalisation ne correspondait en rien à ce qui le fascinait, et le fascine toujours, dans la lumineuse beauté... Cet accouplement semblait pourtant bien être l’aboutissement logique de sa recherche éperdue d’amour !

Terrible souvenir.

Il hocha la tête.

Pourquoi le corps serait-il une impasse ?

Il joignit ses doigts sur sa bouche. Pinça un peu sa lèvre inférieure et repartit.

, , ,