[ailleurslatete]

Accueil / Aperçus / « Attracteurs étranges »

« Attracteurs étranges »

16083e jour, par JC Sekinger

« Une des découvertes les plus spectaculaires des dernières années a été celle des attracteurs étranges, ces objets géométriques issus de l’évolution de systèmes chaotiques. Dans le plan, ils sont formés d’une suite infinie de points » (source : math.cmaisonneuve.qc.ca)

Au hasard d’une recherche, je ne saurais plus dire laquelle, j’ai découvert cette fraction des apparences et le nom qu’on lui donne : « attracteurs étranges ». Il ne fait pas de doute que la charge poétique de ce nom a impressionné les mathématiciens mais elle m’a aussi impressionné.

J’ai aussitôt pensé à l’amour : Chaos, flux, infini, attraction, étrangeté...

À l’école, j’étais assez distrait en cours de math. J’étais ailleurs. Je ne comprenais pas le sens de tout ça. J’étais plutôt assis au fond de la classe mais ce n’était pas par choix, c’était par manque d’intérêt et par inadvertance. S’il y avait une fenêtre, je regardais par la fenêtre. Mais, aujourd’hui, je comprends la raison d’être des mathématiques et je la trouve belle.

Eau, air, feu, écorces, écoulements, vapeurs, orages, étreintes...

Comme ce poète, je ne sais plus qui, cité par Maurice Coyaud dans une anthologie de Haïkus Fourmis sans ombre qui, enthousiaste, avait écrit des poèmes toute la nuit sur son abat-jour, depuis cette nuit, je triture le Chaoscope.

Maintenant j’arrête.

Portfolio

, , , , , ,